Le pouvoir des soft skills

Les soft skills sont devenues une clé de voûte incontournable de la réussite professionnelle. On t'en dit plus dans cet article.

Les soft skills : Traduction en français, définition et exemple

Même si la traduction littérale de soft skills est "compétences douces", nous parlerons plutôt de "compétences comportementales".  Si cette expression peut prêter à confusion, elle désigne en réalité un ensemble de capacités qui ne relèvent pas directement de la technique ou du savoir-faire, comme la façon de gérer ses relations, ou un esprit critique aiguisé. Contrairement aux hard skills, qui sont des compétences techniques que tu peux apprendre et démontrer.

Hard skills VS soft skills : quelles différences ?

Les hard skills sont les compétences que tu as acquises par le biais de formations, d'études, d'expériences professionnelles. Il s'agit par exemple de la maîtrise de langues étrangères, de l'expertise en informatique, de la capacité à manier des outils spécifiques. Les hard skills sont souvent plus faciles à mesurer et à tester que les soft skills, et elles sont généralement listées sur ton CV.

À l'inverse, les soft skills sont beaucoup plus subjectives et difficiles à quantifier. Elles sont liées à tes qualités personnelles, à ton caractère et sont le reflet de ton intelligence émotionnelle. Elles permettent de répondre à des questions comme : savez-vous gérer le stress ? Êtes-vous capable de travailler en équipe ? Avez-vous de bonnes relations interpersonnelles ?

Quelles sont les 4 catégories de soft skills ?

  1. Compétences relationnelles : Ces soft skills sont cruciales pour interagir efficacement avec les autres. Elles englobent des compétences telles que la communication, l'empathie, la capacité à travailler en équipe et à résoudre les conflits. Ce sont les compétences qui permettent de créer et de maintenir des relations interpersonnelles de qualité.
  2. Compétences personnelles : Ces compétences se rapportent à la manière dont une personne gère ses propres responsabilités et son comportement. Parmi celles-ci, on retrouve la confiance en soi, la gestion du stress, l'autodiscipline, la flexibilité, l'organisation et la persévérance.
  3. Compétences de pensée critique : Ces compétences sont utilisées pour traiter les informations et prendre des décisions. Elles comprennent la résolution de problèmes, l'esprit critique, la prise de décision, l'innovation, la créativité et la pensée analytique.
  4. Compétences de leadership : Ces compétences sont nécessaires pour diriger une équipe ou un projet. Elles incluent la capacité à inspirer et à motiver les autres, à déléguer les tâches, à gérer le temps et les ressources, et à prendre des initiatives.

Ces quatre catégories ne sont pas mutuellement exclusives et de nombreuses soft skills peuvent s'inscrire dans plusieurs d'entre elles. Par exemple, la capacité à résoudre les conflits est à la fois une compétence relationnelle et une compétence de leadership. De même, la créativité peut être considérée comme une compétence personnelle et une compétence de pensée critique. Il est donc important de développer un large éventail de soft skills pour être efficace dans le monde du travail.

L'agence d’intérim spécialisée dans le domaine du BTP.

L'agence d’intérim spécialisée dans le domaine du BTP.

Illustration 3D d'une boîte à outils - asap.work

Quelle est la liste des compétences comportementales les plus demandées ?

Si la liste des soft skills est longue, certaines sont particulièrement recherchées par les recruteurs, qu'il s'agisse d'une start-up ou d'une grande entreprise. Voici les trois principales :

  • La communication : cette compétence comportementale est essentielle. Elle te permet de transmettre tes idées clairement, d'établir des relations solides avec tes collègues, et d'exprimer tes attentes et tes besoins de manière efficace.
  • La pensée critique : les employeurs recherchent des candidats capables d'analyser des situations, de prendre des décisions éclairées et de résoudre des problèmes. C'est une forme d'agilité intellectuelle qui est particulièrement appréciée.
  • L'attitude positive : les employeurs recherchent toujours des personnes qui apporteront une attitude positive au bureau. Ils veulent des salariés qui seront amicaux avec les autres, désireux de travailler et bienveillants.

Pourquoi les soft skills sont importantes ?

Les soft skills sont importantes car elles influencent la manière dont tu travailles et interagis avec les autres. Elles peuvent avoir un impact sur ta capacité à mener à bien tes tâches et à atteindre tes objectifs. De plus, elles permettent de créer une dynamique positive dans une équipe et contribuent au bien-être en entreprise.

Elles sont également essentielles pour évoluer dans ta carrière. En effet, même si tu as d'excellentes hard skills, tu pourras être limité dans ta progression si tu ne sais pas bien communiquer, travailler en équipe ou gérer ton stress.

Développer ses soft skills : un incontournable

Bien que les soft skills soient principalement des compétences comportementales et émotionnelles, elles peuvent être développées et améliorées avec le temps et l'effort. Voici quelques stratégies qui peuvent t'aider à développer tes soft skills.

  1. Autodiagnostic : Avant de commencer à travailler sur tes soft skills, il est important d'identifier celles que tu possèdes déjà et celles qui nécessitent une amélioration. Tu peux utiliser des questionnaires d'autoévaluation en ligne ou demander un retour d'information à tes collègues, amis ou famille.
  2. Formation : De nombreux cours en ligne, ateliers et webinaires sont disponibles pour t'aider à développer tes soft skills. Que tu souhaites améliorer ta communication, ta capacité à travailler en équipe ou ton leadership, il existe de nombreuses ressources pour t'aider.
  3. Pratique et expérience : La meilleure façon de développer tes soft skills est de les mettre en pratique. Recherche des opportunités de travail en équipe, de leadership ou de prise de parole en public pour t'exercer. La pratique régulière est la clé de l'amélioration.
  4. Coaching et mentorat : Un coach ou un mentor peut t'aider à identifier tes points forts et tes points faibles en matière de soft skills et te donner des conseils personnalisés pour les améliorer. Cette approche peut être particulièrement utile si tu te prépares à un changement de carrière ou à une promotion.
  5. Auto-apprentissage : La lecture de livres, l'écoute de podcasts ou le visionnage de vidéos sur les soft skills peut également être utile. Il existe de nombreux livres et ressources en ligne qui offrent des conseils pratiques et des exercices pour améliorer tes soft skills.
  6. Réflexion et introspection : Fais régulièrement le point sur tes progrès. Prends le temps de réfléchir à tes interactions avec les autres, à tes réactions face à certaines situations et à tes sentiments en général. Cela peut t'aider à développer une meilleure compréhension de toi-même et à améliorer tes soft skills.
  7. Prends soin de ta santé mentale : Les soft skills, telles que la résilience, l'empathie et la gestion du stress, sont étroitement liées à la santé mentale. Pratiquer la pleine conscience, le yoga ou d'autres techniques de relaxation peut t'aider à développer ces compétences.

Rappelle-toi que le développement des soft skills est un processus continu qui nécessite du temps et de l'engagement. Sois patient avec toi-même et n'oublie pas de célébrer tes progrès.

Conclusion

Les soft skills, un atout indispensable

En conclusion, les soft skills sont devenues un atout indispensable sur le marché du travail. Elles sont la preuve de ta capacité à évoluer et à t'adapter à un environnement professionnel en constante évolution. Alors, es-tu prêt à déployer ces soft skills dans ta quête d'emploi ?

Question fréquentes

Voici les réponses aux questions fréquemment posées par les internautes.

Combien de soft skills sur un CV ?

Comment présenter les soft skills dans un CV ?

Comment sont évaluées les soft skills en entretien ?

Tout savoir sur le contrat d'intérim

Comment bien réussir son inscription en intérim, calculer son salaire ou ses indemnités.

Guide : SPÉCIFICITÉ

Les spécificités de l’intérim

Les contrats d'intérim ont leurs propres particularités, en raison de la nature temporaire du travail et de la relation d'emploi entre l'agence d'intérim, l'entreprise cliente et le travailleur intérimaire. Découvrez les spécificités du contrat d'intérim, les avantages et inconvénients de ce type de contrat, ainsi que les tendances actuelles en matière de réglementation du travail intérimaire.

Photo d'un chantier de nuit - asap.work
Champs "url" pour accéder à la page parent (ex: Contrat)