Intérim et chômage : Comment ça se passe ?

Dans ce guide intérim et chômage, nous allons décrypter : tes droits, les règles et démarches à respecter pour toucher tes allocations chômage.

Introduction

Si tu travailles en intérim, tu as droit aux mêmes privilèges que les autres salariés, y compris les allocs chômage. 

Le chômage c'est un peu comme un filet de sécurité qui te rattrape à la fin de ta mission d'intérim.

Et ce n'est pas tout, Pôle emploi peut aussi t’assurer un complément de revenu si ton nouveau job paie moins bien que le précédent.

Mais pour bénéficier de tout cela il y a des règles à respecter et des démarches à réaliser en bonne et due forme.

On t’explique tout ça, c’est parti !

Quelles sont les conditions générales pour toucher le chômage ?

Se retrouver sans boulot ce n’est pas une situation agréable, mais ça peut arriver à tout le monde, que tu sois en CDI, CDD ou en intérim. 

Heureusement, en France, on a un truc hyper sympa qu’on appelle l'ARE (l'Allocation d'Aide au Retour à l'Emploi). 

C'est un peu comme la porte dans Titanic qui te garde la tête hors de l’eau gelée quand tu navigues dans l'inactivité forcée (Nous, on est sûrs qu’ils tenaient à deux Jack et Rose sur cette fichue porte).

Pour décrocher cette indemnisation mensuelle, voici les règles du jeu :

1 - Inscription obligatoire à Pôle emploi. Tu peux t’inscrire en ligne ou pousser la porte de ton agence Pôle emploi.

2 - Être physiquement prêt à reprendre du service. (On compte sur toi, pas de fausse blessure, hein ?).

3 - La perte de ton précédent job ne doit pas être de ta volonté. (Pas de "je claque la porte et je me barre").

Une fois que les 3 étapes sont ok, alors c’est feu vert pour recevoir l'ARE si :

  • Tu t’es fait licencier pour motif économique, personnel ou pour faute.
  • Tu as obtenu une rupture conventionnelle, c'est quand toi et ton boss vous êtes d’accord pour vous dire au revoir.
  • Tu as mis en place un congé mobilité (pour ceux qui ont soif d'aventure).
  • C’est la fin de ton contrat d'intérim.
  • Tu as démissionné pour un motif légitime, à savoir une bonne raison comme : suivre l’amour de ta vie à l'autre bout du monde, lancer ta boîte, ou encore partir en formation.
  • Tu résides en France.

Il faudra en revanche fournir des preuves à Pôle emploi pour réaliser tes démarches.

Quels sont les droits au chômage après l’intérim ?

T’inquiète, tu vas bientôt mettre la main sur tes allocs chômage, un dernier petit effort car en intérim il y a encore une condition à remplir :

  • Si t'as moins de 53 ans, tu dois avoir travaillé au moins 130 jours ou 910 heures pendant les 24 derniers mois. C'est un peu comme accumuler des points fidélité pour décrocher le gros lot.
  • Si t'es un sage de plus de 53 ans, la règle est la même, mais tu as 36 mois pour collecter ces précieuses heures.

Et si t'as suivi des formations ou si t'as été payé pour des heures comptées comme du boulot, bingo ! Ces heures-là entrent dans le calcul de ton indemnité.

Le calcul du chômage en intérim

Pour le calcul de ton indemnisation Pôle emploi va se baser sur tes anciens salaires. 

Il y a 2 calculs qui existent et c’est le résultat le plus haut qui est choisi pour définir le montant de ton indemnisation brute.  

  • 57% de ton salaire journalier de référence (SJR) : Pôle emploi fouille dans tes revenus des 12 derniers mois, avant ton dernier jour de taf, pour sortir cette stat.
  • 40,4% de ton SJR, plus un bonus fixe de 12,95 euros par jour.

À savoir : Pôle emploi ne prend pas en compte dans son calcul les indemnités de congés payés ni les primes de précarité. Par contre, si t'as touché un 13ème mois ou d'autres primes, ça, ils le prennent en compte. 

Le délai pour recevoir les indemnités chômage 

Selon ta situation, tu ne toucheras pas tes indemnités tout de suite. Il va falloir patienter un peu et voilà les 3 points qui vont retarder l’arrivée des sous-sous :

  • Un différé lié à tes congés payés : si tu as perçu des indemnités compensatrices de congés payés à la fin de ta mission
  • Un différé d’indemnisation spécifique : si par chance t'as reçu un pactole plus généreux quand tu as quitté ton job. 
  • Le délai de carence : Pôle emploi compte 7 jours après ton inscription avant de te verser tes indemnités. 

Rechargement des droits au chômage

La définition du rechargement des droits 

On sait que la vie d'intérimaire peut être marquée par des périodes de travail puis des périodes plus calmes, où tu peux aller faire un tour chez notre ami Pôle emploi. 

Mais ce qui est cool, c'est qu’à chaque mission tu recharges tes droits d’indemnisation chômage et ainsi tu prolonges la durée de ton indemnisation. 

Bon à savoir : attention, chaque prolongation décale la période de prise en compte d’ouverture des droits et peut donc avoir un impact sur le montant de ton indemnité.

Les démarches pour le rechargement des droits 

Les règles à suivre pour bénéficier du rechargement de tes droits :

  • Il faut que tu restes inscrit comme demandeur d’emploi
  • Il faut impérativement que tu actualises ta situation auprès de Pôle emploi (entre le 28 et le 15 de chaque mois) et que tu transmettes au plus vite tes justificatifs d’activité
  • À la fin d’une nouvelle mission, il faut que tu transmettes l’attestation de fin de mission remise par ton agence de travail temporaire (agence d’intérim).

C’est possible de travailler en intérim et toucher le chômage en même temps ?

Si tu te retrouves à bosser sur une mission pendant que tu touches déjà des allocs chômage, qu’est-ce qui se passe ? Eh bah tu peux cumuler les deux !

Mais attention, tu ne peux pas gagner plus que ton ancien salaire. Si tu gagnes plus, les allocs se mettent en mode pause.

Alors, comment ça marche exactement ? 

Imagine que tu touches habituellement une allocation mensuelle de 1 000 euros. Si tu gagnes 500 euros avec ta nouvelle mission, on prend 70% de ces 500 euros (soit 350 euros), et on les soustrait de ton allocation. 

Donc, pour le mois de ta mission, tu toucheras 650 euros d'allocs en plus de tes 500 euros de salaire.

Et la durée de ce cumul sympa ? Eh bien, ça dépend de combien tu gagnes. Plus tu gagnes, plus longtemps tu peux profiter de ce combo gagnant. 

Et chaque jour de boulot prolonge un peu plus tes droits au chômage. C'est un peu comme si chaque mission te donnait du temps supplémentaire pour trouver ton prochain coup de cœur professionnel.

Quelles sont les dernières reformes Pôle emploi ?

Ah, les réformes de l'Assurance chômage, un vrai feuilleton ! La dernière saison a été signée au 1er Janvier 2024, mais la diffusion est prévue pour 2025. 

Allez, zoom sur les nouveautés !

À partir du 1 er Janvier 2025, chaque demandeur d’emploi doit signer un genre de pacte, qu'on appelle "contrat d’engagement réciproque". C'est un peu comme un plan d’action pour retrouver un job. Tu y définis ton projet pro et les actions à mener pour y arriver.

Mais attention, ce n'est pas juste pour faire beau. Ce contrat te met au défi : tu devras consacrer au moins 15 heures par semaine à ta recherche d'emploi. C'est comme une mini mission à temps partiel, mais pour décrocher le job de tes rêves.

Et l'info qui fait du bien : cette réforme ne change rien au calcul de ton allocation de retour à l’emploi ni à la durée de ton indemnisation chômage. Ouf ! Le versement des allocs continuera de se faire tranquillement, comme d'hab.

Pôle emploi devient France Travail 

Ça bouge du côté de Pôle emploi qui fait peau neuve en devenant “France Travail”, depuis le 1er janvier 2024. 

Mais pourquoi tout changer, un nouveau nom, un logo tout frais et de nouvelles règles ? 

L'idée, c'est de créer une super équipe, une alliance entre les pros de l'emploi, de la formation et de l'insertion. Ils cherchent à booster l'accompagnement des demandeurs d'emploi. 

En gros, France Travail, c'est le nouveau QG pour tous ceux qui veulent mettre le turbo dans leur recherche d'emploi !

Conclusion

Tout comme les salariés, tu as le droit de toucher le chômage à la fin d’une mission d’intérim à condition d’avoir suffisamment cotisé. 

En attendant, si tu souhaites retrouver le chemin de la mission d’intérim n’hésite pas à aller jeter un œil à nos dernières offres en ligne. Tu trouveras forcément ton bonheur !

Nos ressources

Nos dernières ressources

Générateur de CV pour avoir l’esprit plus léger.

Un outil pour concevoir un CV attractif en un temps record !

Comment négocier son salaire ?

Nous allons explorer différentes stratégies pour négocier votre salaire, que ce soit lors de l'embauche ou de votre entretien annuel.

Travailler le week-end et les jours fériés en intérim: Le guide complet

Le guide complet du travail en intérim les week-ends et jours fériés : vos droits, la rémunération, et plus !

Quel est l’avenir du contrat d’intérim ?

Découvre l’histoire de Steve (fondateur d’asap.work) pour comprendre comment asap.work est né et sa vision sur l’avenir du contrat d’intérim.